Vous êtes ici : VF > Soutenir la Fondation

Soutenir la Fondation

Pourquoi soutenir la Fondation pour l'Université de Lyon ?

En soutenant la Fondation pour l'Université de Lyon vous contribuerez au développement et aux projets collectifs des établissements de l’enseignement supérieur public du site Lyon Saint-Étienne qui auront un impact positif sur le développement économique de ces métropoles.

Vous participerez ainsi à une meilleure reconnaissance nationale et internationale de l'Université de Lyon et de son territoire.

Comment soutenir la Fondation pour l'Université de Lyon ?

Pour faire un don, remplissez le formulaire ci-dessous.

Formulaire de don

NB : Vous avez la possibilité de consacrer votre don à un projet ou une fondation en particulier. Pour cela, il vous suffit de le préciser dans le formulaire accessible ci-dessus.
• 66 % du montant du don est déductible de l’impôt sur le revenu dans la limite de 20 % du revenu imposable.
• 75 % du montant du don est déductible de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) dans la limite annuelle de 50 000 €.


Références juridiques : Article 238 bis du Code général des impôts / Loi Aillagon du 1er.

Vous êtes une entreprise et souhaitez faire un don à la FpUL ?


Il existe plusieurs moyens de soutenir la Fondation pour l'Université de Lyon à travers le mécénat :
  • Le mécénat financier ;
  • Le mécénat de compétences ;
  • Le mécénat en nature.
Le mécénat est formalisé par une convention signée entre les deux parties (l'entreprise et la Fondation pour l'Université de Lyon). De plus, en tant qu'entreprise partenaire de la Fondation pour l'Université de Lyon, vous bénéficierez d'un programme de reconnaissance.

Formulaire de don

À savoir : 60 % du montant du don est déductible de l'impôt sur les sociétés, pris dans la limite de 0,5 % du chiffre d'affaires hors taxe (ou 20 000 € hors taxe pour les très petites entreprises (TPE) / petites et moyennes entreprises (PME)) avec un report possible sur 5 ans. Références juridiques : Article 238 bis du Code général des impôts / Loi Aillagon du 1er.