Le monde économique se mobilise pour le projet de création de l'Université-Cible Lyon Saint-Étienne

Le 3 août 2020

© Anna Shannon
© Anna Shannon

À travers un communiqué de presse paru le 3 août 2020, les acteurs du monde économique (CCI Auvergne-Rhône-Alpes, CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne, Medef Lyon-Rhône, Medef Loire et Loire Nord et CPME Rhône et Loire) ont réaffirmé leur soutien à la labellisation de l’Université de Lyon Saint-Étienne.

Les acteurs du monde économique (CCI Auvergne-Rhône-Alpes, CCI Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne, Medef Lyon-Rhône, Medef Loire et Loire Nord et CPME Rhône et Loire) soutiennent la labellisation de l’Université de Lyon Saint-Étienne, qui implique la création d’un nouvel établissement (Université-Cible de Lyon Saint-Étienne) avec la fusion des universités Claude Bernard Lyon 1, Jean Moulin Lyon 3, Jean Monnet Saint-Étienne, et l’intégration de l’ENS de Lyon. Cette labellisation représente un enjeu majeur pour le développement et l’attractivité non seulement académique, mais aussi économique, de nos territoires.

Le monde économique tient à rappeler que la labellisation IDEX, dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir, est une opportunité majeure pour les métropoles de Lyon et de Saint-Étienne.

L’excellence universitaire est un élément de différenciation qui contribue à favoriser l’implantation et la création d’entreprises et donc le développement économique territorial. Les synergies entre le monde de l’entreprise et l’université participent à la mise en place d’avantages concurrentiels territoriaux.

De ce point de vue, l’aire métropolitaine Lyon Saint-Étienne bénéficie de tous les atouts pour transformer l’opportunité que représente l’IDEX en une réussite exceptionnelle qui fera de notre ensemble universitaire, une université de rang mondial, un acteur économique à part entière du développement et de l’innovation sur le plan local, national et international, en lien avec nos entreprises et ancré sur ses territoires, riches de leurs identités différentes.

[...]

Consulter le communiqué de presse dans son intégralité